Vérifie-t-il les capteurs multiples ? Oui. Est-ce la seule chose qu’il fasse ? Non.

Il existe un mythe associé au Testifire, selon lequel l’outil est conçu pour tester les détecteurs à capteurs multiples et qu’à moins de tester ces types de détecteurs, il n’a aucune utilité.

La vérité est très différente.  Oui, la capacité du Testifire à tester de manière fonctionnelle la fumée et la chaleur (modèle monoxyde de carbone disponible si nécessaire) en fait un dispositif idéal pour vérifier les détecteurs à capteurs multiples, d’autant plus qu’il peut effectuer ces essais séparément ou simultanément.  Toutefois, le fait qu’il puisse effectuer des essais de fumée, de chaleur ou de monoxyde de carbone indépendamment signifie qu’il est également adapté pour une utilisation sur les détecteurs à capteur unique.

Alors, qu’est-ce que cela signifie ?  En substance, si vous testez uniquement des détecteurs de fumée, le Testifire peut tout de même être l’outil dont vous avez besoin lorsqu’un site est équipé de détecteurs de chaleur ou de monoxyde de carbone. Vous serez bien paré !  Vous n’aurez pas besoin de changer les têtes, ce qui signifie moins de choses à transporter et des déplacements plus faciles et plus rapides.

Quoi d’autre ?  Le Testifire est doté d’un mode de « nettoyage », autrement dit la fumée est éliminée du détecteur une fois que l’essai est terminé.  Ceci répond au problème des alarmes récurrentes et, encore une fois, permet des déplacements plus rapides.

Il y a plus encore.  La façon dont le Testifire génère de la fumée le rend compatible avec un large éventail de détecteurs.  Pour en revenir à la vérification des détecteurs de chaleur, ce testeur possède aussi un réglage de température élevée qui lui permet de réaliser des essais de détecteurs allant jusqu’à 100 °C, chose impossible avec le testeur de chaleur sans fil Solo.

La bonne nouvelle. Vous n’êtes pas obligé de tester des détecteurs à capteurs multiples pour utiliser le Testifire.  Tous les avantages qu’il offre, y compris d’autres qui ne figurent pas ici, sont pertinents et accessibles à quiconque effectue des essais de détecteurs, qu’ils soient à capteur unique et/ou à capteurs multiples.